MARS 2022 : LE PLÂTRE EST RECYCLABLE À 100% ET À L’INFINI !

par Les News

Tri’n’Collect propose un zoom sur le plâtre, 2ème matière la plus collectée par T’n’C avec 341 tonnes en 2021.

Pour cela, nous avons interviewé Romain Gil, Responsable Revalorisation des déchets chez Placo® et Isover. Placo Recycling est un de nos principaux partenaires puisqu’il nous assure le recyclage de la matière collectée en nouvelles plaques de plâtre.

Placo® est un leader engagé et responsable de la plaque de plâtre en France, avec une capacité de production d’environ 2 millions de m2/an. Il maitrise toute la chaine de production du plâtre made in France : extraction, production, recyclage et recherche.

Tri’n’Collect : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le plâtre et sa recyclabilité ?

Romain Gil : Le gypse est une roche minérale à l’origine de la composition du plâtre. C’est un matériau sain, naturel et recyclable à 100% et à l’infini. Il agit sur la qualité de l’air et capte les saletés et polluants. C’est un minéral « magique » : le gypse déshydraté devient du plâtre, qui, une fois hydraté, redevient du gypse avec un cycle sans fin, tant qu’il n’y a pas d’impureté !

Les plaques de plâtre sont fabriquées à partir de gypse naturel et de gypse recyclé. Chacune des carrières d’extraction, qu’elle soit à ciel ouvert ou souterraine, fait l’objet d’une gestion raisonnée. Les 7 carrières de gypse exploitées par Placo®se situent en région parisienne, dans les Alpes et dans le Sud-ouest. Environ 3,5 millions de tonnes de gypse sont extraites chaque année en France. Le gisement de plâtre disponible sur les chantiers est estimé à environ 600 000 t par an (Source du SNIP : Syndicat National des Industriels de Plâtre).

En 2021, ce sontplus de 100 000 t qui ont été recyclées par les acteurs du recyclage dont 67 300 tonnes par Placo®. A ce jour, nous n’avons pas encore les données officielles des autres acteurs.

Tri’n’Collect : Pouvez-vous nous présenter Placo® ?

Romain Gil : En France, Placo® s’appuie sur 7 carrières de gypse, 4 complexes industriels de plâtre et 3 ateliers de recyclage qui alimentent en gypse recyclé les usines de Vaujours (plus grosse usine d’Europe), de Chambéry et de Cognac qui est l’atelier de recyclage pour Tri’n’Collect.

Placo® Recycling est la filière opérationnelle de recyclage de plâtre, ce qui fait de Placo® le premier recycleur de France. La filière Placo® Recycling s’appuie sur un réseau de plus de 180 collecteurs, dont Tri’n’Collect. C’est une solution de proximité adaptée à chaque acteur de la construction permettant de minimiser les coûts de transport et de traitement des déchets par rapport à des coûts DIB et d’enfouissement qui vont augmenter fortement dans les prochaines années.

Ces collecteurs ont un rôle essentiel dans le tri des matières, la collecte et le transport. Ils sont les garants de la conformité de la matière par rapport au cahier des charges de Placo® Recycling, véritable enjeu dans le process de recyclage.

Tri’n’Collect : Pourquoi recycler le plâtre ?

Romain Gil : Comme précisé en début de cette interview, le gypse est par essence totalement recyclable. Les déchets de plâtre issus de déconstruction ou de chutes de découpe sont non dangereux mais aussi non inertes. L’enfouissement sans les précautions particulières prévues par la réglementation est interdit. Leur recyclage doit donc être privilégié.

Depuis 1993, Placo® recycle ses rebuts de production de plâtre. En 2008 Placo® organise la première filière française de recyclage des déchets à base de plâtre pour les acteurs du bâtiment.

En 2021, Placo® Recycling, c’est déjà 67 300 tonnes de plâtre recyclées, soit une hausse de +34% par rapport à 2020 ! De nombreux investissements ont été fait pour accueillir davantage de plâtre de chantier dans nos ateliers. Des travaux sont encore en cours. Ils consistent à agrandir les zones de stockage d’accueil et à installer des silos afin de nous permettre d’atteindre les 200 000 t de gypse recyclées par an d’ici à 2030.

Nos plaques de plâtre sont constituées à ce jour d’environ 15% de plâtre recyclé avec un objectif de monter en puissance sur le taux de recyclé pour 30% à horizon 2025 sur une grande partie des plaques fabriquées.

La qualité de la matière première est primordiale pour conserver les caractéristiques techniques attendues.

Tri’n’Collect : Quelles sont les étapes clés de la chaîne de production du plâtre recyclé ?

Romain Gil : Il y a 3 étapes principales :

La collecte : Les collecteurs qualifiés acheminent les plâtres issus des chantiers du BTP vers les ateliers Placo® selon un cahier des charges précis. Le collecteur informe ses clients sur celui-ci : il prend en compte la reprise de l’ensemble des plaques de plâtre, des cloisons alvéolaires et des carreaux de plâtre nus, le papier peint et la peinture sont tolérés.

La transformation :les déchets de plâtre sont broyés. Le gypse est dissocié du carton. Pour cela, le carton est séparé progressivement par gravimétrie : vibration, soufflerie et aspiration, afin d’obtenir une matière première la plus propre possible et ainsi de meilleure qualité pour la fabrication.
Plus la qualité du gypse recyclé sera bonne, meilleure sera la possibilité d’intégrer davantage de gypse recyclé dans la fabrication de nouvelles plaques de plâtre.

Et enfin, la phase de production des plaques de plâtre. Le gypse recyclé doit également répondre à un cahier des charges précis : granulométrie, taux d’humidité, pourcentage résiduel de carton, etc. Cette matière est ensuite réintroduite dans le système de production avec du gypse naturel, transformé en poudre via des fours industriels basse température. Le gypse est mélangé avec de l’eau et des adjuvants pour obtenir une gâchée qui sera injectée entre 2 feuilles de carton recyclées dans la ligne de fabrication

Les plaques sont Et enfin, la phase de production des plaques de plâtre.Le gypse recyclé doit également répondre à un cahier des charges précis : granulométrie, taux d’humidité, pourcentage résiduel de carton, etc. Cette matière est ensuite réintroduite dans le système de production avec du gypse naturel, transformé en poudre via des fours industriels basse température. Le gypse est mélangé avec de l’eau et des adjuvants pour obtenir une gâchée qui sera injectée entre 2 feuilles de carton recyclées dans la ligne de fabrication. Les plaques sont ensuite calibrées coupées et mises au séchoir avant d’être conditionnées pour la distribution.

Tri’n’Collect : Quels sont les enjeux spécifiques au cycle de vie du Placo ?

Romain Gil : Nous avons trois enjeux importants à relever :

La qualité de la matière collectée : Pour obtenir une matière première secondaire de qualité il faut que la qualité du tri réalisé par les collecteurs soit bonne. Un mauvais tri engendre des problèmes techniques (casse de pièces au niveau du broyeur par exemple) et un gypse recyclé de mauvaise qualité.

La valorisation du carton des plaques recyclées, contenant de fins résidus de gypse, est problématique. Autrefois, il pouvait être utilisé dans le compostage pour enrichir les terres carencées en gypse. Aujourd’hui, nos réflexions avancent dans la gestion de ce déchet ultime car ces résidus de gypse ne sont pas compatibles avec l’industrie papetière ou valorisation énergétique en combustible solide de récupération (CSR). Il part donc à l’enfouissement. Des expérimentations sont en cours pour « nettoyer » ce carton de ces poussières de gypse.

Les séchoirs des plaques sont des gros consommateurs d’énergie. Ils sont alimentés aujourd’hui au gaz. Nous envisageons d’alimenter nos usines avec de l’énergie de plus en plus décarbonée comme l’électricité verte par exemple. L’objectif visé de Zéro émission de CO2 à 2050 passe par une vision plus globale des sociétés industrielles de Saint-Gobain.
La décarbonation est un sujet mais il y a également d’autres enjeux. Il ne faut pas se baser uniquement sur un bilan carbone en ignorant les effets sur les consommations énergétiques, le confort et les impacts environnementaux en termes de santé, de biodiversité et de ressources.

Bref, une approche plutôt multicritère est privilégiée.

Tri’n’Collect : Quel est l’impact carbone d’une plaque de plâtre recyclée et celle non recyclée ?

Dès l’instant où vous utilisez un matériau recyclé dans la fabrication d’un produit, vous aurez un impact toujours plus favorable pour la planète en évitant l’extraction du gypse en carrière et l’enfouissement du plâtre.

Chaque plaque de plâtre, comme beaucoup de matériaux de construction, est associée à une FDES (Fiche de Déclaration Environnementale et Sanitaire). La FDES est un document normalisé et validé par un tiers qui présente les résultats de l’ACV du matériaux (Analyse du Cycle de Vie). L’ACV est une méthode scientifique qui évalue les impacts environnementaux d’un produit tout au long de son cycle de vie. Ces FDES sont visibles sur la base www.inies.com
Au fur et à mesure des évolutions techniques et environnementales d’un matériau, la FDES évolue elle-aussi.

Ce qui est certain, c’est que tendre vers une décarbonation raisonnée de notre activité et de gérer durablement nos ressources sont les enjeux de Placo® d’ici à 2050 : moins d’émissions de CO2 en nous tournant vers une énergie plus décarbonée (électricité pour les séchoirs par exemple), réduire significativement la consommation en eau (50% d’ici à 2030 pour Saint-Gobain), augmenter le taux de recyclé pour atteindre les 30% dans la fabrication de plaques de plâtre et tripler le recyclage de plâtre pour atteindre 200 000 t/an.

Que pensez-vous des initiatives comme Tri’n’Collect ?

C’est un concept novateur, une initiative intéressante à plusieurs niveaux.

Tri’n’Collect propose une solution que les collecteurs traditionnels ne peuvent apporter, à savoir une agilité grâce à des contenants adaptés (big-bag, chariots sur roulette, etc.), une station extérieure ou intérieure selon l’avancement des travaux, un système de rotation des collectes et une flotte flexible de camions (camion 3,5t, camiongrue, camion benne Piaggio) sans oublier l’accompagnement aux consignes de tri.

Cette solution sur mesure adaptable en fonction des contraintes de chantier répond aux besoins de vos clients historiques tels que les constructeurs de maisons individuelles, mais aussi de la distribution avec Point P et des entreprises.

Contrairement à certains de vos confrères positionnés essentiellement sur une prestation logistique, T’n’C est une véritable enseigne de collecte garante de la qualité des matières collectées.

Articles Liés

AVRIL 2022 : VIDEO- QUELLES MATIERES COLLECTONS-NOUS ?

AVRIL 2022 : VIDEO- QUELLES MATIERES COLLECTONS-NOUS ?

Aujourd’hui Tri’n’Collect renforce son partenariat financier, industriel et commercial avec Saint-Gobain Distribution Bâtiment France grâce à une prise de participation minoritaire.

🚀 Cette opération d’ouverture de capital intervient dans le cadre d’une nouvelle étape de développement pour Tri’n’Collect qui souhaite accélérer ses ouvertures d’agences permettant ainsi un meilleur maillage territorial pour une action locale au plus proche des clients.

Ce partenariat, issu d’une relation de confiance depuis les débuts de l’aventure, porte l’ambition d’une mission sociétale partagée dont les enjeux majeurs sont l’économie circulaire, la collecte des déchets et la volonté de faire progresser la filière du bâtiment.

Ensemble, pour une construction durable 🌱

AVRIL 2022 : PARTENARIAT LES RESIDENCES FAMILIALES

AVRIL 2022 : PARTENARIAT LES RESIDENCES FAMILIALES

Aujourd’hui Tri’n’Collect renforce son partenariat financier, industriel et commercial avec Saint-Gobain Distribution Bâtiment France grâce à une prise de participation minoritaire.

🚀 Cette opération d’ouverture de capital intervient dans le cadre d’une nouvelle étape de développement pour Tri’n’Collect qui souhaite accélérer ses ouvertures d’agences permettant ainsi un meilleur maillage territorial pour une action locale au plus proche des clients.

Ce partenariat, issu d’une relation de confiance depuis les débuts de l’aventure, porte l’ambition d’une mission sociétale partagée dont les enjeux majeurs sont l’économie circulaire, la collecte des déchets et la volonté de faire progresser la filière du bâtiment.

Ensemble, pour une construction durable 🌱

AVRIL 2022 : FINALISTES MYCOMFORIMPACT PAR BNP Paribas

AVRIL 2022 : FINALISTES MYCOMFORIMPACT PAR BNP Paribas

Aujourd’hui Tri’n’Collect renforce son partenariat financier, industriel et commercial avec Saint-Gobain Distribution Bâtiment France grâce à une prise de participation minoritaire.

🚀 Cette opération d’ouverture de capital intervient dans le cadre d’une nouvelle étape de développement pour Tri’n’Collect qui souhaite accélérer ses ouvertures d’agences permettant ainsi un meilleur maillage territorial pour une action locale au plus proche des clients.

Ce partenariat, issu d’une relation de confiance depuis les débuts de l’aventure, porte l’ambition d’une mission sociétale partagée dont les enjeux majeurs sont l’économie circulaire, la collecte des déchets et la volonté de faire progresser la filière du bâtiment.

Ensemble, pour une construction durable 🌱